La télévision, les filles et nous !

Nous entendons beaucoup de choses sur les écrans, sur la sur-exposition des petits, sur les images violentes que peuvent voir les plus grands, sur les jeux de consoles pour les adolescents, etc…

Je ne pense pas avoir la recette miracle, nous sommes des parents comme les autres qui parfois sommes ravis d’allumer la télé pour quelques minutes de calme ou pour préparer le dîner du soir.

Comment fonctionnons-nous à la maison ?
Quelles sont les règles que nous avons implicitement mis en place avec mon conjoint ?

Dans notre vision de l’éducation, nous avions en commun quelques principes sur lesquels nous n’avons pas transigés (oui oui même après être devenus parents !) : pas de télé le matin avant l’école (et très rarement en général le matin), pas de télé dans les chambres, pas de télé pour s’endormir et pas touche à nos téléphones ! Nous préférons les voir s’épanouir, imaginer et inventer des histoires grâce aux livres.

Ces règles sont aujourd’hui parfaitement appliquées à la maison, tout simplement, puisque nous n’avons jamais allumé la télé le matin et donc tenté les filles (et puis soyons clairs, on n’est pas du matin, donc le matin c’est assez chronométré ! Mais cette règle est surtout valable le week end), la question de la télé dans la chambre ne s’est jamais posée et des histoires pour s’endormir, elles trouvent ça bien plus chouette !

Nous ne mettons jamais la télé en fond quand les filles sont présentes…car elles sont rapidement happées par le petit écran. Et quand bien même elles sont entrain de faire autre chose, nous ne maîtrisons pas les images que la télé diffuse. Il nous arrive de passer des week end entier sans allumer la télé en journée.
J’aimerai souvent pouvoir suivre le journal télévisé mais je préfère encore les protéger un peu des images du monde. Des images dont, pour la plupart, elles ne comprendraient pas la signification ni le sens.

Quand nous leur proposons la télévision, nous choisissons ensemble le programme. Plus petites, notre fournisseur officiel de dessin animé c’était le replay des Zouzous. Puis la vidéothèque des dessins animés s’est bien étoffée et quand nous avons plus de temps, elles choisissent un long dessin animé (souvent fractionné en 2 à 3 fois) et parfois « c’est la télé qui choisit » comme aime à la dire Melle Pikotette, nous mettons une chaîne de dessin animé et elles découvrent parfois des nouveautés ou retrouvent leurs héros préférés. Dans tous les cas, nous savons ce qu’elles regardent et savons que c’est adapté à leur âge.

Nous le voyons, quand elles sont devant la télévision, plus rien d’autre n’existe. Leur père peut rentrer du travail, qu’elles ne le remarquent même pas. Je peux leur poser une question trois fois pour qu’elles daignent lever la tête (ah tiens ça c’est parfois aussi sans télé !). Bref elles sont littéralement absorbée par l’écran. Cela renforce notre volonté de ne pas les laisser passer trop de temps collées devant le petit écran.

Je résiste parfois à leur mettre un épisode pour avoir un peu de tranquillité, mais je ne souhaite pas créer des habitudes (la grande me réclamait systématiquement un dessin animée le midi l’an dernier, puisque j’avais tendance à leur en mettre un pour pouvoir faire manger Pikobébé…Depuis la rentrée, elles n’en ont jamais demandé). Oui parfois j’aimerai « me soulager » grâce à la télé, parce que je sais que j’aurai du calme et de la tranquillité. Ça m’arrive de temps en temps, mais la plupart du temps je préfère ne pas choisir cette option de facilité.

Enfin, je ne dis pas que Pikobébé ne sera pas exposé aux écrans plus tôt que ses sœurs. C’est déjà le cas quand nous mettons un dessin animé aux filles, même si il est très peu intéressé, il est souvent dans les parages !

Et je ne vous parle pas de la tablette, qu’elles n’utilisent que chez papy mamie ou chez tata ou nos téléphones où aucune applications n’est installées pour elles ! Nous reverrons probablement notre jugement sur ces points là dans quelques temps, pour leur permettre de faire des jeux éducatifs dessus.

Je sais que nous sommes strictes sur ce point là, que certaines copines d’école en voient beaucoup plus, mais cela reste notre choix, qui n’est pas meilleur qu’un autre ! Rassurez vous, je fais aussi du chantage à la télévision quand il s’agit d’aller prendre une douche, de ranger sa chambre ou de mettre son pyjama !

Je ne prône pas le non écran, ou le plein écran. Je ne prône pas notre vision.
Finalement je dirais que comme pour tout, c’est une histoire de dosage !

 

Et chez vous, ça se passe comment ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *