Le carrosse qui fait la « Joie » de Pikobébé !

Ah le choix de la poussette !

Après l’euphorie de la nouvelle de votre grossesse, viennent les questions matérielles…et avec elles, le choix de la poussette !
Vous allez alors arpenter les allées de magasin de puériculture, en quête de démonstrations (pour comprendre déjà comment fonctionne le smilblick). Vous allez passer des heures sur des sites marchands, cherchant LA poussette qui correspond le mieux à vos besoins.

Nous n’y avons pas échappé, nous en avons passé du temps pour choisir la poussette de Melle Pikotine ! Taille, poids, pliage, praticité, on avait tout étudié ! (mais tant que tu pratiques pas…)
Alors après avoir œuvré pendant quelques années avec un tank (qui ceci dit était d’une super qualité !), je découvre avec plaisir la marque anglaise Joie.
Le truc top c’est qu’elle répond à tous les critères qu’on avait pour notre première poussette, la légèreté et la maniabilité en plus !

Laissez moi donc vous parler un peu plus de la poussette Chrome de Joie, la citadine tout terrain. Et pour vous permettre de découvrir les grandes « lignes » de cette poussette, j’ai fait une vidéo que je mettrai en fin d’article.

Avant de vous donner mon avis après quelques semaines d’utilisation, parlons d’abord un peu technique / caractéristiques :
– La poussette chrome de joie peut se combiner avec  une nacelle (nacelle Chrome) ou une coque (coque Gemm ou I-Gemm), ce qui fait d’elle un ensemble très complet.
– L’assise du hamac s’incline entièrement et peux donc être utilisé très tôt dans la vie de bébé. Elle est donc utilisable de la naissance à 17.5 kg. 
– Ce concentré de « Joie » pèse 11.2 kg et possède un grand panier et un guidon réglable. 
– Les roues sont pivotantes sur l’avant ou peuvent être bloquées selon le type de chemins empruntés. 
– Le pliage se fait en un tour de main et les grandes roues  s’enlèvent pour plus de compacité
– L’assise peut s’orienter face ou dos au pousseur. 
– Elle possède une grande capote extensible via un zip, avec une fenêtre pour voir bébé. 
-Les suspensions sont présentes sur toutes les roues pour s’adapter sur tous les terrains. 
– Le frein se fait au pied, au centre de la poussette. 
– La poussette se plie quelque soit le sens de l’assise. 
– Elle est fournie avec l’habillage pluie, souple et facile à installer. 

Notre utilisation : 

Pour le moment nous l’avons essentiellement testée avec la coque Gemm, qui s’installe sur le châssis grâce aux adaptateurs fournis avec la poussette.


Même si le hamac est utilisable dès la naissance, je trouve l’utilisation d’une coque beaucoup plus pratique (utilisation siège auto, passage voiture/poussette rapide) et également plus enveloppant et rassurant pour un nouveau né.
La coque Gemm, 4 kg, est un groupe 0+, fourni avec le coussin naissance et possédant des protections latérales renforcées pour que le bébé soit bien calé. Le harnais 5 points confère également un gage de sécurité. Enfin elle peut être mise sur une base isofix ou s’attacher (très facilement) sur le siège auto grâce à la ceinture de sécurité.

Notre avis :

On kiffe  :

Le châssis, d’une maniabilité juste extra ! Même chargée à bloc (merci le grand panier pour les courses !), elle se dirige facilement d’une seule main. Par rapport à mon tank d’il y a 5 ans, je la trouve plutôt légère également. 
Ses grandes roues et ses suspensions qui nous ont permis de faire des balades sur des chemins caillouteux, ou de nous adapter au bitume. 
Son pliage / dépliage d’une grande facilité (cf la vidéo) et elle peut être très compacte quand on enlève les roues arrières (encore un point commun avec notre ancienne poussette, qui nous plaisait vraiment lors des départs en vacances pour optimiser l’organisation du coffre)
Les poignets réglables sont juste THE critère hypra important pour chéri et moi. Mesurant tous les deux 1m85, je vous laisse imaginer notre dos avec un guidon trop bas. Autre avantage avec des grandes sœurs : en un clic, le guidon s’adapte à leur taille, et elles peuvent pousser leur petit frère sans difficultés. 

Le guidon réglable !
Pour les grands pousseurs
ou les petits !

La taille du panier qui est juste wahou ! Grand, accessible, résistant et pratique ! C’est quelque chose auquel on réfléchi peu à l’achat, mais qui s’avère très utile au quotidien, rien que pour y déposer le sac à langer. 

le panier taille XXL

La coque suffisamment grande pour accueillir Pikobébé au dela de 6 mois (qui dit parents géants, dit enfants grands…et les têtes de mes filles ont rapidement dépassé notre précédente coque. Pikobébé à 6 mois -2 jours (bouhh…) a encore de la marge dans la coque Gemm).


La coque enveloppante et rassurante…Pikobébé s’y endort régulièrement lors des balades.
Les sangles multipositions que ce soit sur la coque ou sur le hamac, pour assurer sécurité et confort à l’enfant

Harnais 5 points du hamac

Bien que n’ayant pas encore utiliser le hamac, j’aime le fait de pouvoir mettre son enfant face à nous dans les premiers mois d’utilisation. A l’heure des angoisses de séparations (9 -10 mois, âge où j’avais passé mes filles en hamac), je trouve que cela confère sécurité et rassure l’enfant. 

Position haute du hamac
position intermédiaire
Position couchée
Avec la capote
Fenêtre avec vue !
Avec la capote dépliée au max, super couverture !
Pliage avec l’assise
On améliorerai :

Le fait de devoir utiliser ses deux mains pour détacher la coque du châssis. C’est un coup à prendre et une petite gymnastique pour ensuite attraper la poignet.
Ses grandes roues : à la fois avantage comme cité précédemment, c’est aussi parfois piège ! Les roues de derrière étant un peu plus larges que celles de devant, j’ai tendance à parfois me prendre les pieds dans les portes, poteaux…  Ça m’arrivait régulièrement avant, il faut juste que je regarde où je roule quoi !
Je trouve l’assise du hamac assez dure et pas très enveloppante. A voir à l’utilisation et le ressenti de Pikobébé quand il testera.

Voici une petite vidéo qui montre les grandes lignes du pliage/dépliage et de l’installation du hamac et du cosy

Au final : 

Une poussette qui peut s’avérer assez encombrante si on n’enlève pas les grosses roues (ce qu’on ne s’amuse pas à faire tout le temps) (notre ancienne avait exactement le même type de pliage, pour nous c’est l’idéal), mais qui possède un pliage très simple et rapide.
Une belle maniabilité et une poussette qu suit le développement de l’enfant !
Ce n’est clairement pas une poussette canne et ce n’est pas sa vocation. Cette poussette est un bon compromis pour passer sur tous les types de chemin et s’adapter à notre vie quotidienne (en tout cas pour ma vie en campagne !)

Pour nous, c’est vraiment une bonne surprise, puisqu’elle reprend tous les critères que nous nous étions fixés il y a 6 ans, la légèreté et la maniabilité en plus. Ce n’est pas la même marque que notre précédente (que j’aimais d’amour vous l’aurez compris), mais elles sont assez étonnantes de ressemblance, et je suis donc tombée aussi en amour de cette poussette chrome de Joie.
Je trouve le rapport qualité prix très bon pour une poussette de cette qualité (et me demande pourquoi j’ai claqué 800 € il y a 6 ans…). Vous trouverez la poussette aux alentours des 290€ et la coque Gemm aux alentours de 99€.

Conquis par cette marque, abordable pour les petites bourses, et offrant qualité et sécurité, je suis convaincue par son utilisation « passe partout ».
Reste que le choix de la poussette est une question de critères, de cadre et de rythme de vie de chacun.
J’espère que cet article vous aura éclairé et pourquoi pas aidé à faire un choix dans la jungle de la puériculture !

Sachez qu’ils font également de très bons sièges auto, d’un rapport qualité prix imbattables, et que nous en avons acheté deux pour remplacer ceux volés (un jour il faudra que je vous parle de ça…), nous en sommes entièrement satisfait !

Produit Offert
Merci à Joie et à Anne Charlotte

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *