Et puis maintenant, il y a lui…

J’emploi souvent le féminin ici, en parlant des filles ou de moi.
Même chéri a parfois le droit à un mélange des genres à la maison et je le groupe à mes « allez les filles »  !

Et puis maintenant, il y a lui…
On aura presque rétabli la parité à la maison !

Lui qui était confortablement niché au creux de mon ventre !
Lui qui serai probablement bien resté encore un peu dans la grande piscine de maman !
Lui que nous avons bousculé pour qu’il fasse sa grande sortie !
Lui qui n’avait rien demandé mais qui a pointé le bout de son nez à 19h23 ce vendredi 14 octobre.

Je ne crois pas aux horoscope, je ne crois pas aux chiffres mais j’aime trouver des similitudes, des signes (oui c’est paradoxal !)
Chéri est né un 8, Melle Pikotette un 10, moi un 12, Pikobébé un 14 et Melle Pikotine un 18 …Il nous manque le 16 au milieu (mais soyez sûrs que je ne le tenterai pas!)
Entre le 10 de Melle Pikotette et le 18 de Melle Pikotine, il y a maintenant le 14 de Pikobébé…
La grande est née au cœur de l’été, la petite au cœur de l’hiver et Pikobébé au cœur de l’automne (là aussi il n’y aura pas de bébé au cœur du printemps !)
Bref du superficiel, mais c’est cette date de déclenchement qui nous convenait.

LUI.
Je l’attendais, autant que je le redoutais.

J’avais très peur de cette nostalgie du dernier, de ce ventre vide, de cette après grossesse où plus rien ne compte que lui. Il a su me faire passer au dessus de tout ça juste à travers son regard.
Son regard qui me fixe, qui me fait me sentir unique et indispensable à ses yeux !
C’est en quittant la maternité que j’ai eu ce pincement au cœur tant redouté. Mes trois enfants sont nés dans cette clinique, une petite bulle à deux le temps de quelques jours et la nostalgie de fouler une dernière fois ces couloirs roses et verts.

Cet article je l’ai écrit quelques semaines après mon retour de la maternité. Je ne l’avais jamais terminé et pourtant il me tient à cœur. Mes états d’âme quelques jours après mon retour de la maternité… Des mots sur cette nouvelle famille que nous formons.
Quelques mois après, j’ai des pointes de nostalgie qui font leur apparitions, de temps en temps…Quand je le regarde et que mon coeur fond, j’emmagasine en me disant que ces moments là seront les derniers avec un si petit bébé ! J’y reviendrai surement dans un article.

Aujourd’hui, il y a LUI, qui est venu compléter notre famille. Lui donner le goût du « complet » (et du « plus jamais » !).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *